CLOSE

Contre Toute Attente, Un Etudiant Zambien Gagne Le Premier Prix d’Honneur !!!

  • By Moira Lupupa
  • / Fév 10, 2017
  • 8850 views

Une fausse information envoyée aux autorités Universitaires disait qu’elle ne serait pas autorisée à se présenter à ses examens finaux. Ses années d’études seraient perdues, à moins que « le Dieu du Prophète T. B. Joshua » n’intervienne. Le ferait-Il ?

Une fausse information envoyée aux autorités Universitaires disait qu’elle ne serait pas autorisée à se présenter à ses examens finaux. Ses années d’études seraient perdues, à moins que « le Dieu du Prophète T. B. Joshua » n’intervienne. Le ferait-Il ?
Ce n’était pas le genre de nouvelles qu’un élève voudrait. « J’ai pleuré toute la journée, » dit Astridah Lupupa. « J’étais tellement dévasté. J’avais fini tous mes travaux en cours. La seule chose qui restait à faire était les examens finaux. »
Mais il n’y aurait pas d’examen du tout pour l’étudiant zambien en Malaisie. Deux semaines avant l’épreuve finale, ce fut le choc. Elle avait en vue un diplôme de baccalauréat ès Arts, devant être attribué par l’Université de Hertfordshire, au Royaume Uni. Tout à coup, l’institution trouva qu’elle pourrait avoir commencé en vain.
Basée sur l’information fournie sur le programme d’Astridah, l’Académie Britannique fit valoir : « l’élève susmentionné n’est pas qualifié à passer les examens finaux. »
Le temps était compté. Alexandra écrivit à l’ambassade zambienne en Malaisie. Elle avait besoin urgemment d’aide. Rien ne vint.
La fenêtre offrit une vue fascinante de la ville. Souvent, elle a trouvé inspiration dans l’agitation dans les rues. Elle a toujours pensé qu’elles reflétaient la détermination de la vie. Cet après-midi, elle regardait les voitures et camions qui dévalaient la route, elle se sentait différente. Elle se sentait détachée. Peut-être le trouble dans son esprit avait commencé à faire des ravages sur ses émotions. Alexandra tira les rideaux et verrouilla la porte. Elle voulait être seule. Une envie de prier brûlait dans son âme.
« J’ai pris mon autocollant « Matin » et fut prostrée au sol. J’ai prié, disant : « Dieu, vous pouvez modifier cette décision. Avec vous, tout est possible. Seigneur, vous avez ouvert la porte pour que je vienne étudier ici ; Vous avez le pouvoir de modifier cette décision prise par l’Université «. »
Le lendemain, son maître l’appela au téléphone. C’est elle qui avait établi le plan d’étude d’Astridah. Maintenant, elle voulait rendre les choses plus claires, ayant une meilleure compréhension des questions qu’un nouveau conférencier débutant.
Quatre jours plus tard, la direction a tenu une réunion. Invitée, Alexandra emmena avec elle son Bracelet de la foi. « Là, on m’a dit que j’étais qualifiée à l’examen ! » Ce n’est pas tout, « ils m’ont présenté des excuses, en admettant que les informations transmises à l’Université avaient été incorrectes. »
C’est le genre de nouvelles qu’Astridah a vraiment envie d’entendre. Et en leur présence, » elle a donné gloire au Dieu du Prophète T. B. Joshua qui a ouvert une voie pour elle et la sauva de la désillusion imminente. Quand les résultats sont sortis, Alexandra a bondi dans un mélange de choc et d’émerveillement. Ils disaient ceci, « Lupupa Astridah a reçu le diplôme de baccalauréat ès Arts avec mention très bien après avoir suivi un programme approuvé en sciences de l’enseignement et cours d’initiation ».

NEXT
PREVIOUS
SOUMETTRE VOTRE TEMOIGNAGE
Uploading your video...