CLOSE

‘Les Docteurs Étaient Sidérés Lorsque La Radiographie n’a Révélé Aucune Fracture !’

  • By moyo meikles
  • / Jan 11, 2017
  • 616 views

Un parent à Harare, Zimbabwe administre l’eau du matin sur ses enfants avant de les emmener à l’école. Plus tard dans la journée, un chauffard fonce sur la route, alors que le père attend pour récupérer sa fille. Découvrez ce qui s’est passé et mettez votre foi au défi !

Le calme de la journée n’a pas transcrit un quelconque danger. Dans les salles de classe derrière la grille, les élèves chantaient avec enthousiasme. D’autres répétaient bruyamment ce que leurs enseignants disaient. Leurs voix vibrantes flottaient dans l’air et se reposaient dans les oreilles des parents et tuteurs qui gardaient les yeux sur leurs montres, attendant de prendre Junior et Jane.

Meikles Moyo était stationné près de la porte. Il avait pris son plus jeune enfant de son école et était venu à Harare pour récupérer sa soeur. Sac en bandoulière sur son épaule, la jeune fille passa la porte ouverte. Elle n’avait pas encore vu son père. Mais là où il était, elle savait que son pas d’agilité allait le trouver.

Meikles avait une politique. Au moment de la prière, il administre l’eau du matin sur lui-même, son épouse et ses trois enfants avant de les emmener à l’école. Sur ce jour fatidique, le 10 novembre 2016, il n’a pas oublié la stratégie spirituelle importante.

Peu de personnes ont vu cela venir. Encore moins ont vu l’instant où ça s’est passé. Une voiture est venue avec un crissement de roue, le conducteur avait trépassé plus d’un passage piétons. Les hurlements qui ont suivi n’aurait jamais été plus fort quand l’objet sous le véhicule n’était pas un passant – mais la fille précieuse de Meikles, draguée sur plusieurs mètres par ce chauffard !

Les pensées, comme des flammes violentes, traversèrent l’esprit de Meikles, menaçant de consumer ses sens. Il essayait de se réveiller de ce rêve. Mais ce n’était pas un rêve. Ses yeux tombèrent sur les traces de sang sur la dure surface de la route ; un sinistre sentier qui mène vers le bas de la voiture. C’était son propre sang ! Sa vie ! L’agonie dont son cri était palpable.

Les gens se sont rués à l’endroit de l’incident. C’était un moment décisif qui appelait à une réaction décisive. Meikles le savait : il a commencé à prier et à avouer que la jeune fille serait très bien. La voiture fut soulevée de côté. La petite fille avait été frappé avec une force mortelle. Elle était immobile.

Les sympathisants ne s’attendaient pas à cela. A peine le véhicule a été mis de côté que la jeune fille laissa échapper un cri. « Je savais que le pire était passé ; mon enfant était vivante ! J’ai commencé à louer le Seigneur, » dit Meikles.

« Les parents craignaient que la fille pourrait avoir des fractures. Mais je suis devenu enhardi et plein de foi. J’avais hâte de l’emmener à l’hôpital le plus proche, parce qu’elle saignait abondamment. Certains ont essayé de me dissuader, croyant que j’étais encore sous le choc et ne pouvait pas conduire. Je l’ai prise dans mes bras, et je me suis précipité à l’hôpital. »

Meikles continua à prier et louer Dieu pour sauver l’enfant. En voyant son état, le personnel lui permit d’utiliser un portail réservé aux ambulances, de sorte que l’enfant puisse être assisté de toute urgence. Les médecins et les infirmières commencèrent à s’occuper de la jeune fille, même avant de savoir s’il avait les moyens de payer pour le traitement.

Plusieurs radiographies et la tomodensitométrie ont été effectués. Les résultats, cependant, ont laissé les médecins et les infirmières abasourdies. Ils n’ont trouvé aucun brisement d’os ou de fracture ! « Je savais que le Dieu du Prophète T. B. Joshua était intervenu, » dit Meikles.

« J’ai divulgué l’affaire à ma femme qu’après la situation devint calme. Elle ne pouvait pas croire l’histoire ou les résultats non plus. Les médecins voulaient hospitaliser l’enfant jusqu’au jour suivant, mais nous avons refusé. Nous étions convaincus que Dieu avait déjà donné la victoire. Nous l’avons ramené à la maison le même jour, avec des bandages partout. Nous avons continué d’administrer l’eau du matin sur les blessures et vérifiant les bandages quotidiennement. Pour la gloire de Dieu, ses blessures se sont guéries très rapidement. »

Heureux de voir comment sa fille à échapper des mains de la mort de façon incroyable, Meikles est reconnaissant à Dieu pour  »le miracle par l’intermédiaire de l’eau du matin. »

Avez-vous utilisé l’eau du matin aujourd’hui ?

NEXT
PREVIOUS
SOUMETTRE VOTRE TEMOIGNAGE
Uploading your video...